Il suffit de lire, tous les jours ou presque, les unes réjouies du Figaro, pour comprendre que la popularité de François Hollande et de son gouvernement ne va pas très fort. A titre personnel, je ne suis pas vraiment surpris avec ce gouvernement qui hésite, qui tergiverse, qui donne l'impression de ne pas savoir où il va, alors que les temps difficiles que nous connaissons mériteraient un pouvoir fort capable d'imposer ses vues au monde économique. Mais bon, passons, parce que là n'est pas mon propos.

revenons plutôt au Figaro, si prompt à commander des enquêtes sondagières sur l'actuel gouvernement et à tittrer que tout va mal pour lui, curieusement, le Figaro fait peu d'enquêtes sur ce que les Français pensent de la droite. Ils ont bien raison, parce que les résultats seraient clairs : les Français veulent encore moins voir la droite revenir au pouvoir. Attention, il ne s'agit pas de mes rêves, ni d'un pseudo sondage, non, non, il s'agit ni plus ni moins de la réalité. Vous ne me croyez pas ? Alors voici la preuve :

Le duel Copé Fillon hier soir sur France 2 n'a réuni que 2.3 millions de téléspectateurs (ici), soit un des plus mauvais scores de l'émission. C'était pourtant le moment phare du grand duel de la droite pour la conquête de l'UMP, le premier pas de la droite vers un peu de démocratie. Raté ! Les Français s'en foutent. Copé et Fillon ont fait un flop là ou la primaire socialiste réunissait presque 6 millions de téléspectateurs. Mieux, même Jean-Marc Ayrault, que l'on dit pourtant si décrié, à réuni presque 3 millions de téléspectateurs. Bref, la chance de Hollande pour l'instant, c'est que la droite est grillée pour un moment.