Les sondages sont discutables ! L'interprétation et l'utilisation qui en est faite par les médias encore plus, c'est un point sur lequel je pense nous serons nombreux à nous retrouver. Sur ce point, la dernière enquête de l'institut Harris Interactive pour Marianne est pleine d'intérêt.

Il s'agit de désigner parmi deux personnalités politiques, celle que l'on préfére voir comme candidat à la présidentielle. Déjà, la question est ambigüe, puisqu'il s'agit de préférence et non pas de vote. Mais bon, passons. Seul Marianne, et pour cause, ce sont eux qui ont commandé l'enquête, a commenté ce sondage. Et encore, c'est pour dire qu'il y a un rejet massif du PS et de l'UMP, ce qui n'est pas franchement flagrant au premier abord. A noter au passage que si Jean-Luc Mélenchon est testé par l'institut de sondage, il disparait des tableaux dans la version papier de Marianne.

Mais ce qui est vraiment intéressant, c'est que Mme Le Pen dont tout la caste médiatique nous rabâche qu'elle est en pleine dynamique apparâit comme la candidate dont les Français ont la moins envie, et de très loin. Bizarrement, vous n'entendrez pas parler de ce sondage !

A part ça Marine Le Pen n'est pas une construction médiatique !