C'est le journal Le Monde qui a sorti cette histoire ce soir, et qui est reprise un peu partout. On apprend d'ailleurs sur le site du même journal que Jérôme Cahuzac avait dans ses fréquentations beaucoup de personnes plus ou moins proches de l'extrême-droite. Un avocat, proche de Mme Le Pen aurait donc ouvert le compte de Mr Cahuzac en 1992. Evidemment, cela ne fait pas de Mme Le Pen une coupable, et ne change rien au fond de l'affaire qui reste proprement scandaleux. Cependant, cela m'inspire plusieurs petites réflexions  : 

- Tout d'abord, en plus d'être un tricheur et un menteur, le sieur Cahuzac a de bien sinistres fréquentations. Est-ce un cas isolé au PS ?

- Ensuite, on apprend donc qu'au FN on ne rechigne pas à aider les puissants à ouvrir des comptes à l'étranger. Les valeurs nationales ne seraient donc plus valables dès lors que l'on a un peu d'argent ?

- Enfin, Mme Le Pen est prête à jouer les vierges effarouchées sur tous les plateaux de télévision et demande la démission de tout le compte sous prétexte qu'ils étaient au courant. Mais désormais, qui peut nous assurer qu'elle n'était pas elle aussi au courant de l'existence de ce compte ? Va-t-elle réclamer sa propre démission ?