Mauvais temps sur la famille Le Pen ! On a d'abord appris dans un premier temps que c'était un proche de Mme Le Pen qui avait ouvert le compte suisse de Mr Cahuzac, laissant ouverte la possibilité qu'elle ait pu être au courant. Maintenant, c'est au tour du père de défrayer la chronique. Jean-Marie Le Pen aurait eu lui aussi un compte en Suisse, sans parler de son directeur de campagne qui serait actionnaire d'une société offshore. Bravo Mediapart !

Pour l'instant, et jusqu'à preuve du contraire, il n'y a rien de répréhensible du côté de la loi. Mais du côté de la morale ? Il sera bien difficile pour Mme Le Pen de proclamer comme elle le faisait il y encore peu de temps, que le FN n'a pas d'amis dans la finance par exemple. Il lui sera tout aussi compliqué de faire croire que le FN est un parti hors système. Non seulement il est de plain-pied dedans, mais au FN, on sait en exploiter toutes les failles. De même, il va être bien compliquer de nous parler de protectionnisme économique, de fermeture des frontières quand il apparaît évident que cela ne s'applique pas aux intérêts de la famille Le Pen.

La famille Le Pen qui posséde une formidable maison à la villa Montretout à Saint-Cloud, a jusqu'ici réussit ce prodige de faire oublier qu'elle était riche. Les Le Pen, grâce à la complicité des médias se sont fait passer pour des gens du peuple. Il n'en est rien. Ils sont riches, très riches, et comme tous les gens de leur classe, défendent leurs propres intérêts économiques qui ne peuvent pas être ceux du peuple. La lutte des classes est une réalité et les Le Pen ont choisi leur camp: ce n'est pas le notre.