Certes, je n'attends rien de François Hollande, pourtant, j'ai voté pour lui au second tour de la présidentielle. Autour de moi, j'en entends de plus en plus qui regrettent de l'avoir fait. Le seul moyen de se convaincre que le 6 mai, c'était le bon choix, c'est de regarder ce que propose la droite comme alternative. Ca fait froid dans le dos ! Du coup, à défaut d'avoir un gouvernement de gauche digne de ce nom, on est quand même content d'avoir échappé à la droite la plus bête et la plus méchante du monde.

Un excellent exemple se trouve dans les onze propositions de l'UMP pour la compétitivité. En bonne place, on retrouve évidemment la fameuse TVA sociale. Rappelons quand même que la TVA est l'impôt le plus injuste puisqu'il taxe de la même manière pauvres et riches sans distinction. Rappelons aussi qu'aux législatives de 2007, la simple évocation de cette TVA sociale, leur avait coûté une centaine de députés. Quand je vous dis qu'ils sont bêtes !

Seconde idée : le retour des 39 heures pour les fonctionnaires. C'est sûr que faire travailler plus les fonctionnaires, c'est ça qui va faire repartir la compétitivité des entreprises. Notons au passage qu'il n'y a aucune précision sur une augmentation éventuelle de salaire, mais dans l'esprit de certains, elle n'est pas comprise évidemment. Deux points donc : ils ont eu 10 ans pour supprimer les 35 heures, ils ne l'ont pas fait, ils vont continuer encore longtemps à nous emmerder avec ça ? Avant les 35 heures, nous travaillions 39 heures payées 39 heures, il s'agirait donc bien d'une régression.

Autre grande idée favoriser la recherche et le développement privés. Ben tiens ! De la part de gens qui en 10 ans ont dézingué comme jamais la recherche publique, on peut leur faire confiance pour relancer celle du privé.

Pour en savoir plus : ici.